Home / Fasting / Comment perdre de la graisse

Comment perdre de la graisse

Comment perdre de la graisse

Perdre du poids, c’est un énorme défi difficile à relever. En réalité, la plupart des gens ont tendance à se concentrer sur le nombre de kilos perdus. Du coup, lorsque le chiffre qui s’affiche sur la balance diminue, ils considèrent cela comme une grande victoire. Or, ce n’est pas le plus important. Pour avoir un poids de forme et une santé de fer, il est primordial d’éliminer l’excès de graisse ou la masse grasse. C’est le plus difficile à faire. Si après un régime, vous avez encore des embonpoints, sachez que votre stock de graisses est encore élevé. Voici justement quelques conseils qui pourraient vous aider à atteindre l’objectif.

Bien comprendre le métabolisme, ses atouts et sa limite

Le métabolisme est un processus naturel d’une importance capitale. Lorsqu’il se déroule correctement, la perte de masse grasse est assurée. Voilà pourquoi, certaines personnes ont tendance à trop forcer les choses. Leur objectif, c’est d’exploiter ce métabolisme du corps pour perdre du poids.

Le métabolisme et ses atouts

Le métabolisme est la transformation des réserves de graisse en énergie. Il se décline en deux catégories. Il y a le métabolisme de base ou métabolisme actif. Il se traduit par l’utilisation des réserves de graisse par l’organisme en vue d’assurer ses fonctions vitales. Puis, il y a le métabolisme en activité.

Il se traduit par la transformation des graisses en énergie. Ce processus se produit lors de la pratique d’une activité physique. Voilà pourquoi, la plupart des personnes qui souhaitent perdre du poids font du sport à jeun. Leur objectif, c’est de pousser le corps à utiliser son stock de graisses.

La limite du métabolisme

Selon une étude menée par W.K Stewart et Laura W. Fleming, une personne obèse peut survivre 387 jours sans rien manger. Durant cette période, sa santé reste intacte. En effet, son corps va utiliser la totalité de graisses emmagasinées. Ainsi, son organisme continue à fonctionner normalement même en cas de jeûne total.

Cela dit, il faut rappeler que pour fonctionner, les organes ont aussi besoin d’acides aminés, les principaux composants des protéines et de bien d’autres nutriments. Ainsi, en cas de période de famine, le corps risque de les puiser dans les muscles et les organes notamment le cœur. Or, c’est très dangereux. Cela peut effectivement provoquer de la crise cardiaque.

Des régimes draconiens pour perdre de la graisse

Pour perdre de la graisse, beaucoup de gens sont aussi tentés d’adopter un régime draconien ou très privatif qui garantit un résultat rapide.  Au début, la méthode fonctionne et on constate une perte de poids assez conséquente. Or, en réduisant les apports nutritionnels sur une période suffisamment longue, le corps a tendance à adopter une méthode de survie.

Elle consiste notamment à réduire le métabolisme, dans le but de conserver les réserves de graisse et c’est prouvé scientifiquement. En effet, selon une étude réalisée par Dr George Bray sur le régime draconien qui consiste à réduire l’apport calorique à 450 calories par jour, le taux de métabolisme a diminué de 15%.

D’autres études ont aussi révélé que chez les anorexiques, le métabolisme est réduit à 45%. Or, cette réduction du métabolisme empêche la perte du poids. Le corps puise l’énergie utile à son fonctionnement dans les fibres musculaires. Il va également transformer les protéines dans les muscles en sucre afin de faire tourner le cerveau.

Les dégâts sont énormes. Tout d’abord, la perte musculaire est importante, ce qui nuira à votre apparence physique. Mais ce qui est encore plus grave, c’est que le risque d’effet yoyo est élevé.

Le rôle des hormones dans la perte de graisse

Les hormones ont également un rôle important à jouer dans la lutte contre le surpoids et l’obésité.

Zoom sur le rôle des hormones

Les hormones peuvent influencer le stockage ou le déstockage de graisses. Il faut souligner qu’il y a une corrélation entre elles et les aliments. À titre d’exemple, une alimentation riche en sucre et en féculents optimise la production de l’insuline. C’est l’hormone qui favorise le stockage de graisses.

En revanche, une alimentation riche en graisses permet un déstockage rapide de la masse grasse. À première vue, cela paraît insensé. Pourtant, c’est une réalité d’après l’étude menée par le Dr Bray. A priori, le corps a tendance à brûler plus de graisses durant une activité physique lorsqu’on consomme moins de sucre et plus de gras.

L’impact du régime draconien sur les hormones

Un bon équilibre hormonal est indispensable si vous voulez perdre du poids de façon durable, tout en restant en bonne santé. Or, tout cela est impossible lors du suivi d’un régime draconien. Un tel mode d’alimentation va tout simplement transformer votre corps en un outil de stockage de graisse. Quel est son impact sur les hormones ?

Tout d’abord, suivre un régime drastique entraîne une baisse du taux de testostérone. Cette hormone est indispensable au développement et à la réparation des muscles. La privation engendre aussi le blocage de la production de l’hormone de croissance. Il s’agit d’une hormone minceur.

Outre tout cela, le régime drastique est à l’origine de la faiblesse de la thyroïde, ce qui provoque un trouble de métabolisme. Enfin, il favorise aussi la hausse du cortisol, responsable du stress chronique. Ce dernier favorise le stockage de graisse.

Les moyens d’accélérer la perte de graisse

En tenant compte des informations partagées auparavant, pour perdre de la graisse, il faut d’abord un bon équilibre hormonal. En outre, il est primordial d’assurer le bon déroulement du métabolisme. Pour que tout cela soit possible, le régime draconien est à éviter. Voici ce que vous devez faire.

Pratiquer une activité physique

Pratiquer une activité physique

Pour stimuler le métabolisme et provoquer le déstockage de graisse, la pratique d’une activité physique est indispensable. La question qui se pose est : quel type de sport faut-il privilégier ? L’idéal, c’est de faire de l’exercice doux et lent. Cela favorise la transformation de la masse grasse en énergie.

Une activité sportive trop intense optimise en effet le besoin en glucide du corps. Ainsi, au lieu de passer plusieurs heures dans une salle de sport, il vaut mieux marcher dans la nature, faire du vélo ou faire un peu de jardinage. Pour que le métabolisme puisse se dérouler de façon optimale, il est conseillé d’effectuer ces activités à jeun.

Consommer plus gras et moins de sucre

Consommer plus gras et moins de sucre

Puisqu’en pratiquant une activité lente, le besoin en glucide est pratiquement réduit, il est recommandé de manger moins de sucre. L’idée est de pousser le corps à puiser de l’énergie dans les réserves de graisse. Pour cela, il faut manger plus gras. Attention ! On parle ici de bonnes graisses ou de graisses saturées. Elles sont fournies par la viande rouge, les œufs et le beurre. Souvent accusées de responsables de trouble cardiovasculaire, elles sont bénéfiques pour l’organisme. Il faut seulement les consommer avec modération.

Pratiquer le jeûne

Le jeûne ou le Fasting est une méthode d’amincissement très en vogue.  En plus de favoriser la perte de graisses, il a des effets bénéfiques sur la santé à condition qu’il soit pratiqué avec sagesse. Tout d’abord, il est interdit de jeûner pendant trop longtemps. Il faut rappeler qu’arrêter de manger durant 24 h favorise la perte musculaire. Or, l’objectif est d’éliminer les graisses tout en conservant les muscles.

Par ailleurs, une perte de poids rapide engendre des troubles hormonaux. C’est ce qui risque d’arriver si vous allez vous priver de nourriture pendant une longue période. Sachez qu’on ne doit pas perdre plus de 2 kilos par semaine.

Outre tout cela, le régime draconien est à éviter lors de la pratique du Fasting. Il faut manger un peu de tout, mais à une quantité raisonnable. En réalité, il existe différentes méthodes de fasting. À vous de faire le choix selon votre mode de vie ! En ajout à tout cela, pendant la période de jeûne, il est primordial de boire beaucoup d’eau.

Manger plus de protéines

Pour perdre du poids tout en préservant la masse musculaire, il faut accroître l’apport protéique. Le principe, c’est de fournir à l’organisme les nutriments dont il a besoin. De cette manière, il ne sera pas tenté d’utiliser l’énergie stockée dans les muscles. Pour rappel, le corps va puiser les acides aminés dans les muscles lorsque l’apport en protéines est insuffisant.

Ainsi, il est recommandé d’inclure des aliments riches en protéine dans votre menu quotidien. La viande blanche, le fromage blanc, les poissons riches en oméga-3 et les noix sont à privilégier. Le recours aux compléments alimentaires est aussi permis en cas de besoin. Il vaut mieux demander conseil à un nutritionniste ou votre médecin traitant avant de prendre ce genre de produits.

Faire des exercices de musculation

Faire des exercices de musculation

Pour perdre du poids et de la graisse, la pratique d’une activité sportive n’est pas vraiment obligatoire. C’est important, mais ce n’est pas obligatoire. En réalité, le succès du programme minceur dépend pratiquement de l’alimentation. Cela dit, pour conserver la masse musculaire surtout pendant la période de famine, faire quelques exercices de musculation est une idée judicieuse.

Attention ! Il n’est pas question de réaliser des exercices intenses. Ils sont dédiés aux fans du culturisme et aux sportifs de haut niveau. Vous devez toujours garder en tête votre objectif réel. Il s’agit de perdre de la graisse. Quelques exercices simples qui stimulent les muscles suffisent. Ils ne doivent pas engendrer un déficit calorique.

Réguler le taux de glycémie dans le sang

C’est également indispensable si vous voulez perdre de la graisse. Comment y arriver ? Il suffit de bien choisir les aliments. Comme il a été indiqué précédemment, il faut manger moins de sucre. Mais en réalité, la meilleure solution, c’est d’apprendre à bien consommer les glucides.

Sachez par exemple que prendre une part de gâteau entre les repas n’est pas une véritable catastrophe durant une période de diète. Le plus dangereux, c’est de la manger après le repas ou après une activité sportive.  De même, manger des pâtes risque de vous faire grossir. Cependant, si vous les mangez avec des légumes, la prise de poids est réduite.

Adopter une bonne hygiène de vie

Pour atteindre votre objectif qui est de perdre du poids tout en gardant la forme, il faut adopter une bonne hygiène de vie. Tout d’abord, le régime trop privatif est à bannir, car il ne peut que causer du stress. La clé du succès, c’est de manger sain et équilibré. En outre, il faut manger à satiété afin d’éviter les envies de grignotage. 

Une bonne hydratation est aussi nécessaire en vue d’aider le corps à éliminer les toxines. Cela favorise également le déstockage des graisses. Outre tout cela, il est conseillé de privilégier les aliments ayant un effet brûle-graisse. C’est le cas des légumes et de certains fruits riches en fibres et en vitamine C comme les agrumes, la pomme et la papaye.

Sachez aussi que vous devez apprendre à manger lentement et dans une ambiance sereine. De cette manière, vous arriverez à satiété rapidement. N’oubliez pas de bouger, car la sédentarité optimise le risque de stockage des graisses. Ainsi, au lieu de prendre les ascenseurs, montez les escaliers.

Enfin, il faut aussi dormir suffisamment et dans de bonnes conditions. Le manque de sommeil favorise la prise de poids. Il est d’ailleurs à l’origine des troubles hormonaux.

Identifier les causes de votre prise de poids

C’est souvent négligé. Pourtant, c’est d’une importance capitale. Notons que la cause de prise de poids diffère d’un individu à l’autre. Chez certains, l’obésité est le résultat d’une mauvaise alimentation ou de la malbouffe. Pour eux, la seule solution est de réapprendre à manger sain. Chez d’autres, la prise de poids est liée à un trouble spécifique. C’est le cas de la dépendance au tabac et à l’alcool ou bien d’un problème de la thyroïde. Ainsi, il faut identifier la cause du problème pour pouvoir y remédier efficacement.

Pour conclure, perdre du poids rapidement, c’est possible en suivant un régime drastique et en pratiquant une activité sportive intense. Cela dit, le résultat est loin d’être satisfaisant, car vous allez non seulement perdre les kilos en trop, mais aussi votre masse musculaire. Une perte de poids rapide peut même engendrer des problèmes de santé.

Ce qu’il faut garder en tête, c’est que la privation n’apporte pas un résultat durable. La meilleure solution, c’est d’adopter un programme minceur qui permet de stimuler le métabolisme et d’établir un bon équilibre hormonal. Il consiste notamment à réduire la consommation de sucre, à augmenter la consommation de bonnes graisses et à pratiquer une activité douce et lente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez