Home / Fasting / Maigrir du ventre grâce au fasting

Maigrir du ventre grâce au fasting

maigrir du ventre avec le fasting

Perdre la graisse du ventre, ce n’est pas une chose facile.  Même en suivant un régime très restrictif et en pratiquant des activités sportives de façon régulière, le résultat est parfois décevant. Le vrai problème, c’est que les gens n’utilisent pas la bonne méthode. Par ailleurs, ils espèrent un miracle. Sachez qu’il faut du temps pour se débarrasser de la graisse du ventre. En ce qui concerne la méthode efficace à adopter, on faut miser sur le Fasting.

Le fasting, c’est quoi ?

Le fasting, connu aussi sous le terme jeûne intermittent ou jeûne par intermittence, est un régime qui a vu le jour aux Etats-Unis. Pour les adeptes de la méthode, il s’agit plutôt d’un mode de vie qu’ils ont adopté sur le long terme. Toutefois, le fasting permet une perte de poids et de nombreux bienfaits sur la santé. Il constitue également un allié de taille pour éliminer la graisse abdominale.

Mais de quoi s’agit-il en réalité ? Comme son nom l’indique, le fasting ou jeûne intermittent est une méthode qui consiste à jeûner pendant une période donnée. En général, il est conseillé de ne pas s’alimenter entre 16 et 24 heures par jour. Toutefois, le fasting est censé être un régime souple et adapté au mode de vie de chacun. Ainsi, vous êtes libre de choisir la durée de la période de jeûne pour mincir.

Le principe du fasting

Qu’en est-il, du nombre de calories à consommer pendant la période d’alimentation ? Faut-il éviter des aliments en particulier ? Le principal avantage du fasting, c’est qu’il est plutôt permissif. Autrement dit, il ne fait pas partie des régimes draconiens qui vous soumettent à des règles sévères en ce qui concerne le nombre de calories et le type de menu à respecter. Vous pouvez manger un peu de tout.

En revanche, il est déconseillé de prendre des boissons sucrées et des repas trop caloriques. Après tout, la période de jeûne ne sert à rien si vous allez avaler une tonne de calories pendant les heures de prise alimentation. Les sodas sont donc à éviter, tout comme les plats riches en matières grasses. Il vaut mieux privilégier le thé, l’eau fraîche, les légumes, les céréales complètes et les fruits.

Les différentes méthodes du fasting

Le fasting peut se pratiquer de plusieurs manières. Chacun est libre de choisir la méthode qui lui convient. Il faut seulement que la période de jeûne soit de 16 heures au minimum.

Sauter le petit déjeuner

sauter le petit déjeuner

C’est la méthode la plus courante et il faut dire qu’elle est la plus pratique. L’idée est de sauter le petit déjeuner afin que la période de jeûne atteigne la durée requise. Notons qu’elle doit être de 16 heures. Mais vous pouvez également la prolonger à 17heures, 19 heures ou même 24 heures.

Manger un seul gros repas par jour

C’est une autre technique de fasting qui pourrait fonctionner. Le principe, c’est de se limiter à un seul « vrai » repas par jour. Le reste de la journée, vous pouvez manger des fruits, des légumes ou des fruits secs. C’est le jeûne partiel connu aussi sous le nom de régime du guerrier ou Warrior Diet.

Notons en effet que les hommes d’antan, lorsqu’ils partaient à la chasse, se nourrissaient de fruits et légumes qu’ils cueillaient. Ils ne peuvent donc avaler un gros repas que le soir en rentrant avec le butin. La fenêtre d’alimentation est très limitée, ce qui permet à votre corps de brûler un maximum de graisse. Cela optimise votre chance d’avoir un ventre plat.   

Miser sur le fasting hebdomadaire

Cette méthode de fasting consiste à jeûner un ou deux jours par semaine. Attention ! Les deux jours de jeûne ne doivent pas se suivre. Si vous pratiquez le fasting le jeudi, vous devrez manger normalement le vendredi et le samedi. Vous pourrez reprendre le régime le dimanche. Cette méthode est aussi connue sous le terme régime 5:2.

Jeûner un jour sur deux

Le principe de cette méthode fasting est de jeûner pendant 24h et de manger le jour suivant. Elle est assez difficile à pratiquer, car la période de jeûne est trop longue. Cela risque de causer du stress, ce qui ne peut qu’amplifier le problème.

Le fasting modéré

C’est la variante la moins stricte du fasting. Le principe est de jeûner un à trois jours par semaine. Durant la période de jeûne, tous les aliments et toutes les boissons sont autorisés. Toutefois, le nombre de calories est à limiter.

Bien comprendre la graisse abdominale

La plupart des personnes en surpoids ont un embonpoint au niveau du ventre. Il y a plusieurs causes à cela.

Le dérèglement hormonal chez les femmes

Le dérèglement hormonal est un problème qui touche beaucoup de femmes. De plus, il n’y a pas qu’une seule hormone qui pourrait favoriser le stockage de graisse au ventre. En effet, l’insuline, les œstrogènes, le cortisol, la progestérone et la testostérone ont un rôle à jouer. Si l’équilibre hormonal est au top, les graisses viendront se stocker dans le bas du corps en cas de surpoids. Mais dans le cas contraire, la prise de graisse abdominale est assurée.

Le stress

Aussi bien chez l’homme que chez la femme, le stress peut pratiquement modifier la silhouette. Qu’il soit physique ou psychologique, il engendre divers troubles incluant notamment l’hypertension artérielle, l’embonpoint abdominal et la dépression. Tout cela est dû à la résistance à l’insuline.

Les conseils pour bien maigrir du ventre avec le fasting

Comment maigrir du ventre avec le jeûne par intermittence ? Il y a quelques règles à respecter.

Prendre soin de ses hormones

En effet, c’est la première chose à faire si vous voulez avoir un ventre plat. Comme il a été mentionné précédemment, les hormones, notamment l’insuline, ont un rôle crucial à jouer sur le stockage de graisse. Pour éviter le dérèglement hormonal, il faut dormir suffisamment et se déstresser. La plupart du temps, les gens essaient de lutter contre le stress en s’empiffrant de nourritures trop grasses et trop sucrées. Il est indispensable d’oublier cette mauvaise habitude.

Il vaut mieux chercher un moyen de gérer le stress convenablement vu qu’il est impossible d’éviter les situations stressantes. Il existe plusieurs activités qui vous permettront de vous déstresser comme la pratique d’une activité sportive ou du yoga. Il faut aussi citer le fait de se balader dans un endroit vert.

Choisir la méthode de fasting adapté à ses besoins

Pour maigrir du ventre, il est également recommandé de bien choisir votre méthode de fasting. En effet, elle doit bien s’adapter à votre mode de vie au risque de générer du stress et de la frustration. Sauter le petit déjeuner puis le déjeuner alors que vous devez faire une  activité très physique pendant la journée est une mauvaise idée. Il vaut mieux programmer la période de jeûne pendant la nuit. Autrement dit, vous devez sauter le dîner et peut-être retarder l’heure du petit déjeuner.

Combien de temps faut-il arrêter de s’alimenter ? Comme il a déjà été mentionné précédemment, il n’y a pas de règle stricte. Vous avez le large choix en ce qui concerne l’organisation de vos repas. Il suffit de tenir compte de votre style de vie et de vos besoins de calories. Il est possible de sauter le petit déjeuner tous les jours ou bien de jeûner pendant 24 heures d’affilée et recommencer à s’alimenter le lendemain.

Sachez qu’en prolongeant le temps de jeûne, vous accélérez la perte de graisse au niveau de votre ventre. Cela dit, il ne doit pas excéder les 3 jours au risque de causer des problèmes comme une perte d’énergie.

Une bonne nutrition  

Pour éliminer la graisse abdominale, il faut faire attention à sa nourriture. Manger à sa faim, c’est indispensable. Sinon, le régime vous causera de la frustration et vous poussera à la dépression. Il ne faut pas oublier que le stress favorise le stockage de graisse au niveau du ventre. Pour éviter une prise de poids durant la période d’alimentation, il faut seulement choisir les aliments.

Les repas doivent fournir les apports nutritifs nécessaires à l’organisme. Il ne faut pas négliger la saveur, car manger devrait être une source de bonheur. En revanche, les aliments trop gras et trop caloriques comme le sucre et les féculents sont à éviter ou à réduire. En cas d’envie de grignotage durant la période de prise alimentaire, il vaut mieux manger salé.

Le sport pour booster la perte de graisse

Pour optimiser la perte de graisse du ventre, faire un peu de sport est également une bonne idée. Bien entendu, il n’est pas question d’en faire trop pour ne récolter que de la souffrance.  Le sport a seulement pour fonction de booster la perte de graisse et de tonifier votre corps. Raison pour laquelle, il doit être modéré. Vous pourrez, entre autres, courir ou bien faire du vélo elliptique ou de la marche rapide trois fois par semaine.

Comment le fasting permet-il d’éliminer la graisse du ventre ?

Qu’est-ce qui distingue le fasting des autres régimes alimentaires ? Comment peut-il être beaucoup plus efficace pour éliminer la graisse du ventre ? Découvrez les réponses à vos questions !

Le fasting permet la régulation du taux d’insuline

Savez-vous que l’insuline est un des principaux responsables du stockage de la graisse au niveau de l’abdomen ? C’est le pancréas qui assure la sécrétion de cette hormone.  Sa principale mission est de réduire le taux de glucose dans le sang. Lorsqu’elle se répand dans l’organisme, elle favorise le stockage des sucres dans les cellules musculaires. Une fois ces dernières sont pleines, le stock est envoyé vers le foie.

Notons que la sécrétion d’insuline a seulement lieu lorsque vous mangez. En mangeant beaucoup et à maintes reprises, vous provoquez la sécrétion excessive de cette hormone. En outre, vos cellules musculaires et votre foie ne pourront plus stocker les calories ingurgitées. Du coup, l’insuline va déclencher leur accumulation sous forme de graisse au niveau du ventre. Le jeûne intermittent permet une bonne régulation du taux d’insuline dans le sang.

Le fasting réduit le stress

Sachez que le stress est aussi à l’origine de l’excès de graisse abdominale. Une personne ayant un poids normal, une bonne hygiène alimentaire et qui pratique une activité sportive peut avoir un gros ventre. Comme vous l’avez découvert précédemment, le stress physique et psychologique est à l’origine du problème. Notons en effet que ce phénomène enclenche la production excessive de cortisol. Cela va engendrer l’épuisement des glandes corticosurrénales, ce qui réduit la résistance à l’insuline. La formation de l’embonpoint abdominal est inévitable.

Pour éliminer la graisse du ventre donc, il faut essayer de lutter contre le stress. Or, le jeûne intermittent vous permet d’y arriver sans trop d’effort. Contrairement aux autres régimes alimentaires, il réduit la production de l’hormone de stress dont la noradrénaline. En outre, il ne vous expose pas à la frustration causée par le fait d’avoir trop faim et de ne pas pouvoir manger ce que vous voulez. Pourtant, pour les personnes atteintes de stress chronique, la pratique du fasting n’est pas très recommandée.

Le fasting favorise la perte de graisse

Lorsque vous jeûnez, il est évident que vous consommez moins de calories. Du coup, vous réduisez le risque d’excès de stockage de graisse. En réduisant la période d’alimentation, vous allez en effet priver votre corps du carburant dont il a besoin pour fonctionner, dont le sucre. Lorsque les ressources sont épuisées, il n’a qu’une seule option : puiser dans les réserves. De nombreuses études ont aussi révélé que le fasting ne permet pas uniquement l’élimination des graisses superflues, mais aussi la conservation de la masse musculaire.

Ainsi, en optant pour cette méthode pour maigrir du ventre, vous pourrez avoir un corps ferme et tonique. Si vous associez le fasting à une activité physique régulière, vous avez plus de chances de brûler rapidement le stock de graisses et avoir un ventre plat.

Le fasting contribue à la régulation de la ghréline

Il n’y pas que l’insuline qui favorise l’accumulation de graisse abdominale. Bien d’autres hormones du corps y contribuent également. C’est le cas de la ghréline ou hormone de la faim. C’est elle qui déclenche votre sensation de faim à certains moments de la journée. Elle vous incite donc à manger à des heures précises et parfois à des intervalles relativement courts. Il est normal que votre ventre se gonfle. Le fasting assurera le rééquilibrage de cette hormone et vous permettra d’avoir une sensation de satiété après un bon repas.

Les autres effets bénéfiques du fasting

Le fasting ne permet pas seulement de maigrir du ventre. Il a aussi d’autres bienfaits sur la santé. Tout d’abord, jeûner permet la réduction du taux de mauvais cholestérol, de glycémie et de triglycérides dans le sang. À en tenir compte, le fasting est un régime à privilégier pour lutter contre l’hypertension artérielle et bien d’autres maladies cardiovasculaires. Le fait de jeûner pendant une période assez longue vous permet également de contrôler votre appétit.

Si vous avez la mauvaise habitude d’avaler tout ce que vous trouvez et si vous avez du mal à vous rassasier, il faudra tester le fasting. Il vous permettra d’apprendre à manger moins et à manger sain. Outre tout cela, le jeûne intermittent réduit le risque de vieillissement précoce des cellules, ce qui vous protège contre le cancer et d’autres pathologies graves. Pour couronner le tout, c’est un régime qui convient aux sportifs désireux de perdre de la graisse tout restant dynamique et endurant. Le fasting améliore aussi la récupération musculaire.

Les erreurs à éviter pendant le fasting

Il y a certaines erreurs souvent commises qui empêchent le succès du fasting. Pour perdre du ventre, vous devez les éviter à tout prix.

Oublier de boire de l’eau

pour perdre du poids il est important de boire de l’eau

Le jeûne intermittent favorise le métabolisme. Voilà comment, il arrive à vous faire perdre du poids et de la graisse du ventre. Pour éliminer les déchets métaboliques, il est primordial de bien s’hydrater. Même si vous n’avez pas soif, vous devrez boire au moins 2 litres d’eau par jour.

Trop manger pendant la période d’alimentation

Le fasting est un régime alimentaire même s’il est souvent dit que c’est un style de vie. Ainsi, il est déconseillé de trop manger. Vous devez contrôler la quantité d’aliments avalés après la période de jeûne au risque de causer l’effet inverse.

Manger n’importe quoi

Vanté être une méthode d’amincissement très flexible, le fasting reste toutefois un régime. Il y a donc quelques restrictions au niveau des aliments autorisés. Les matières grasses sont fortement déconseillées. Il en est de même en ce qui concerne les repas trop sucrés. Pour atteindre votre objectif qui est de perdre de la graisse du ventre, vous devez adopter une alimentation équilibrée.

Si vous souhaitez avoir des ados je vous invite à vous rendre sur ce site qui vous explique comment avoir des abdos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez